Réalité augmentée : enfin l’explosion ?

Quelques mois après la réalité virtuelle (VR, qui nécessite un casque spécifique), c’est la réalité augmentée (AR) qui fait l’objet de nombreux projets en ce moment, comme l’évoque un article paru dans Les Echos voici quelques semaines. En effet, plus de 90% de la population est équipée d’un smartphone et peut donc aujourd’hui en bénéficier.

Qu’est-ce que la réalité augmentée ?

Yelp-AR-realite-augmentee-2
L’appli Yelp permet de trouver facilement en ville un commerce ou un restaurant avec les avis des internautes

 

La réalité augmentée permet de superposer des éléments virtuels (textes, vidéo, 3D) à l’image filmée par le smartphone  (ou la tablette). Apparue au début des années 2000, cette technologie semble (enfin) susciter un certain intérêt. Car au-delà d’une simple avancée marketing, la réalité augmentée permet de nombreuses applications qui tendent à se multiplier :

  • ajout de meubles virtuels dans son intérieur
  • lancement de bande annonce à partir d’une affiche de cinéma
  • ajout de médias complémentaires à une revue, brochure ou catalogue
  • informations en ville sur des commerces ou monuments
  • outil de démonstration commercial dans l’automobile, la cosmétique, l’immobilier…

Quelques exemples de réalité augmentée

  • Depuis 3 ans déjà, Le catalogue Ikea donne la possibilité de visualiser virtuellement les meubles Ikea dans votre propre habitat grâce à la réalité augmentée.
  • flight-radar-24-ARFlightradar24 : cette application permet d’obtenir les informations sur les avions qui passent au-dessus de votre tête . Il suffit de pointer un avion qui passe dans le ciel : modèle et photo de l’avion, altitude, vitesse, compagnie aérienne, origine et destination.
  • Pokemon Go : le jeu  qui a connu un succès planétaire l’été dernier (750 millions de téléchargements !), permet de voir apparaître des petits personnages Pokemon dans différents lieux de la ville. Cette application a su rendre cette technologie ludique, et eut le mérite de faire sortir les geeks de leur chambre pour parcourir de nombreux kilomètres !

pokemon-go-AR-augmented-reality

  • appli-montagne-realite-augmenteePeak AR (ou AR Mont Carte), une application destinée aux randonneurs. En pointant l’appareil photo sur une montagne, apparaissent les informations de chaque sommet pointé avec son smartphone
  • Layar AR permet de voir des images fixes s’animer (affiches, unes de quotidiens). L’application permet également de compléter une brochure (déjà testée avec Audi), et de voir un modèle 3D apparaître en réalité virtuelle, sur lequel il est possible de changer différentes options, telles que  la couleur par exemple, ou encore d’ouvrir les portes tout en changeant l’angle de vue en faisant pivoter son smartphone autour de la plaquette (voir vidéo en bas de l’article).
  • Yelp, annuaire en ligne avec avis clients, permet de pointer les commerces de la rue et d’avoir les avis des consommateurs. Beaucoup plus pratique que de parcourir une liste sur TripAdvisor…
  • sky-guide-augmented-realitySky guide permet d’observer le ciel avec son smartphone et d’obtenir à l’écran les informations sur les étoiles, constellations et planètes.
  • Google Traduction intègre la réalité augmentée, après l’acquisition de World lens : il suffit de pointer son smartphone sur un panneau ou une enseigne pour qu’il soit traduit automatiquement.
  • photomath-calcul-realite-augmenteePhotomath permet de résoudre une équation mathématique en la scannant avec son smartphone : une appli que bon nombre de collégiens et lycéens ont adoptée rapidement !
  • Même La Poste est déjà dans la course, en lançant l’an dernier le Courrier augmenté, qui permet de créer des campagnes mailing différentes et interactives.
  • A revoir : Sephora intègre désormais le Beauty hub, maquillage en réalité augmentée, dans ses points de vente

 

Dans le tourisme aussi…

realite-augmentee-chambord-histopad
L’Histopad de Chambord

Au château de Chambord, les visiteurs peuvent s’équiper d’une tablette, l’Histopad, et découvrir certaines pièces dans le décor et l’ambiance de François Ier ! Une application qui a révolutionné la visite du plus célèbre des châteaux français et l’a rendue plus attractive pour les enfants et adolescents.

 

L'application Géomotifs
L’application Géomotifs

A la vocation ludique et culturelle, l’application Géomotifs  permet de découvrir une ville et de s’arrêter sur des points d’intérêts. En pointant son smartphone sur des détails del’architecture des bâtiments historiques, l’application donne des indications sur son histoire, sa construction ou sa signification. Aujourd’hui développée à Tours et Orléans, on rêve de voir cette application en place dans de nombreuses autres régions et villes de France.

A Ouistreham, sur une des plages du débarquement du 6 juin 1944, il est possible de revivre cet évènement à 360°, au coeur de l’action, grâce à l’application « Overlap reality » (réalité superposée), développée par la start-up française SkyBoy.

Nécessité d’une application : un obstacle au développement

Le principal inconvénient, comme pour les QR Code, est que l’utilisateur doit installer une application dédiée sur son smartphone.
De plus, il doit savoir (ou deviner) qu’une information « augmentée » se cache derrière tel ou tel visuel. Et là réside l’incertitude majeure : comment la réalité augmentée peut-elle réussir là où le QR Code a échoué ?

Apple et Facebook, l’avenir de la réalité augmentée ?

Dans sa dernière présentation du F8, Mark Zuckerberg expliquait que plutôt que de développer un casque ou des lunettes, Facebook mise sur les smartphones pour ajouter des éléments virtuels aux vidéos et aux photos : « nous ferons des caméras la première plate-forme de réalité augmentée ».

Ainsi, l’option de réalité augmentée pourrait être intégrée prochainement à l’appli Facebook, que la plupart des internautes ont déjà installée sur leur portable : l’obstacle majeur de l’installation d’application serait donc ainsi contourné et les applications pourraient ainsi se multiplier…

De son côté, Apple vient d’annoncer dans sa dernière keynote le déploiement de l’AR Kit, la réalité augmentée intégrée au nouvel iOS 11 : nul doute que les applications vont se multiplier sur nos iPhones et iPads… Autre annonce d’Apple : celle d’une appli réalisée avec Ikea pour visualiser plus de 500 meubles du catalogue dans son propre intérieur, en réalité augmentée.

 

En conclusion

La réalité augmentée a des applications multiples, de la modélisation 3D à l’affichage d’informations superposées. En fait, elle vise surtout à simplifier la vie des « mobinautes » en leur proposant l’information sans qu’ils aient besoin d’aller la chercher. De plus, la réalité augmentée donne un aspect ludique à la découverte.

Il appartient donc dès maintenant à chaque entreprise voulant se démarquer d’imaginer l’application d’une telle technologie à son offre et surtout à ses clients : en effet, c’est la valeur ajoutée et le bénéfice client apportés qui feront le succès de l’application, et non l’innovation technologique.

 


Quelques acteurs du secteur :

La réalité augmentée expliquée par Layar :