Air France s’offre un coup de Joon

Après l’annonce du lancement d’ Inoui par la SNCF, c’est la compagnie aérienne française qui vient d’annoncer le lancement de sa filiale à prix réduits « Joon », dès cet automne pour les vols moyen-courrier. Joon proposera également des vols long-courrier dès l’été 2018.

Franck Terner, directeur général d’Air France, l’annonce : « JOON est une nouvelle étape dans le déploiement du plan stratégique « Trust Together » (la confiance ensemble). Il ne s’agit donc pas d’un simple habillage marketing, mais d’une réponse réelle face à l’évolution du marché et à la concurrence, notamment celle des compagnies low cost.

flotte-Joon-Airbus-Air-FranceAir France vise par cette offre les jeunes actifs de 18-35 ans, les « millennials », en leur proposant des services répondant à leurs attentes, avec des tarifs moins élevés de 15%: « une nouvelle compagnie agile & innovante, avec les mêmes standards de service qu’à bord d’#AirFrance ». La flotte de la nouvelle filiale sera composée de 28 appareils, tous Airbus , avec notamment le récent modèle A350.

De nouveaux services ?

Côté services, rien n’est annoncé pour l’instant, mais nul doute que pour convaincre les millennials, le service de wifi à bord figure parmi les impératifs.
Air France demande de patienter jusqu’en septembre pour découvrir les futures offres et services avant et pendant le vol.

La création d’une marque

C’est l’agence Brand Image qui a proposé le nom « Joon » , après avoir mené plusieurs projets d’envergure pour Air France, notamment en revisitant l’identité de la marque, jusqu’au design des salons de la compagnie.

Malin : pendant la phase de création (et de négociation avec les syndicats de pilotes), le projet avait un nom provisoire « Boost », qui a permis de garder le secret sur la future marque, sans prendre le risque de l’entacher en cas de conflit.

Le nom Joon semble donc bien choisi : très court, facilement mémorisable, un double  « o » à consonance  digitale, souvent utilisé dans les noms de start-ups.
Graphiquement, on découvre un logo très épuré (le nom très court y est aussi pour beaucoup), doté du rappel « Air France » et d’une couleur bleue qui sera facilement identifiable.

Fait révélateur : la toile aime généralement railler toute nouvelle création de nom ou de logo, ce qui n’a pas été le cas pour Joon, plutôt bien accueilli du public.

Jean-Baptiste Duval rappelle cependant dans Huffington Post, que le nom « Joon » n’est pas nouveau et qu’il a déjà été déposé pour d’autres secteurs d’activité. De ce fait, les noms de domaine (Joon.fr et Joon.com ) ainsi que le nom de compte Twitter @joon étaient déjà déposés. Pas de souci, le compte Joon sur Twitter sera @Weflyjoon. Côté web, ce sera flyjoon.com, nom de domaine redirigé sur airfrance.com pour l’instant.

Une vidéo de présentation de Joon, qui n’oublie pas les codes de l’écosystème digital :

Par la création de cette filiale, Air France se réinvente, dans un univers très concurrentiel, en adaptant également son positionnement-prix. Un vrai pari sur l’avenir, et une stratégie offensive qui renforce le positionnement premium d’Air France, tout en créant une offre adaptée à un segment grandissant du marché.
Vivement septembre et l’annonce des futurs services de cette nouvelle compagnie !