CES 2018 : les tendances de l’innovation

Du 9 au 12 janvier, à Las Vegas, a lieu le CES, Consumer Electronics Show, où le monde entier se retrouve autour des nouvelles technologies et de l’innovation, tous secteurs d’activité confondus : automobile, divertissement, santé, maison connectée, internet, robots, sports, start-ups…

French-tech-France-CES-2018-Las-VegasBien sûr, les start-ups de la French Tech sont présentes à ce salon mondial. Plus de 270 d’entre elles exposent leurs innovations, faisant ainsi de la France la deuxième nation représentée,  juste derrière les Etats-Unis. Même si certains mettent en garde contre des projets non-aboutis, ou une présence française financée par les collectivités, il est évident que seul le CES offre une telle visibilité.

Au programme cette année, sont attendues les dernières innovations en termes d’intelligence artificielle, d’objets connectés IoT, de réalité augmentée AR (sur smartphone ou lunettes) et réalité virtuelle VR (avec un casque), et bien sûr l’avenir des véhicules autonomes. Et même si les sujets ne sont pas nouveaux, ce sont les développements et applications concrètes qui rendent ce futur plus proche. Ainsi,  le casque VR de Facebook, Oculus Go, sera lancé dès cette année.
Que l’on ne s’y trompe pas : la réalité virtuelle n’est pas uniquement dédiée aux jeux vidéos et trouvent de nombreuses applications professionnelles, comme la formation des futurs chirurgiens par exemple :

Bien sûr, on découvre aussi au CES 2018 des gadgets pas forcément très utiles, puisque la mode de l’IoT est de connecter les objets de notre quotidien, même lorsque l’utilité est difficile à démontrer : parasol, pommeau de douche ou brosse à cheveux connectés par exemple …

Réseaux sociaux : Ripple, un Tinder pour les pros, concurrent de LinkedIn

Lancé par deux anciens de Tinder, l’application Ripple favorise le networking entre professionnels, facilite la prise de rendez-vous, et permet de se rencontrer facilement (pour prendre un café par exemple), lorsque 2 personnes connectées sont géographiquement proches. Même s’il est difficile aujourd’hui de lancer un nouveau réseau social, une telle application pourrait ringardiser rapidement le leader du marché…

La Poste poursuit sa mue

La Poste est présente, accompagnée d’une quinzaine de start-ups sur son stand. L’entreprise en pleine mutation veut désormais développer les e-services en complément de son réseau sur le terrain, avec un hashtag résumant sa mission : #SimplifierLaVie.

la-poste-e-sante-apllicationL’annonce majeure concerne le domaine de la santé à domicile, avec l’application  e-santé, véritable carnet de santé numérique. D’autres projets sont présentés, dont la tire-lire connectée Monimalz, Jaab, un objet de paiement sans contact pour enfants, l’expédition de colis en un clic (depuis son lieu de travail par exemple), mais aussi un prototype de vélo électrique connecté, « Le Vélo », avec des services embarqués.

Des véhicules autonomes en nombre

Côté automobile, c’est la course vers des véhicules plus autonomes, et le CES devient un véritable salon de l’auto, tant les constructeurs et start-ups du secteur y sont plus présents chaque année.

Lyft-CES-2018-Las-VegasValeo présente un prototype low-cost (à 7500€, trois fois moins cher qu’une Renault Zoé) destiné en premier lieu au marché chinois. Lyft, le concurrent VTC américain d’Uber, présente même une BMW autonome desservant plus de 20 lieux de Las Vegas. Navya, startup lyonnaise, présente un véhicule autonome nouvelle génération, sans poste de conduite, pour une utilisation à venir dans les transports en commun.

Autre application, celle de Robomart, qui conçoit un véhicule autonome pour proposer une gamme de produits chez ses clients. Outre le type de produits transportés, il s’agit avant tout du seul véhicule qui évite de se déplacer. Une version XXIème siècle  de l’épicerie ambulante des villages d’antan …

La révolution de l’automobile autonome est en marche, comme nous l’évoquions dans un article précédent.

A venir : le NRF 2018

Entre véritables innovations d’avenir et gadgets éphémères, le CES permet avant tout de voir émerger les tendances pour ses visiteurs, et pour les projets et start-ups en recherche de développement, attirer de futurs investisseurs et utilisateurs. A condition de disposer d’un projet abouti :  David Van der Waal, vice-président de LG, en a fait l’amère expérience en présentant le robot CLOi, qui s’est déconnecté en pleine démonstration… de quoi ruiner son lancement mondial.  N’est pas Steve Jobs qui veut !

A suivre dans quelques jours : le NRF Retail’s Big Show 2018 ouvre ses portes en fin de semaine !

 

Publicités